Les SVT dans l’académie de Versailles
Versailles
Accueil du site > Activités pédagogiques au collège > Un exemple de TP en sixième sur les groupes emboîtés

Un exemple de TP en sixième sur les groupes emboîtés

lundi 29 juin 2009, par Catherine Saisselain

Dans le programme de sixième, partie transversale « diversité, parenté et unité des êtres vivants », comparaison d’êtres vivants et regroupement en fonction de caractères qu’ils partagent, avec réalisation de groupes emboîtés.

Place dans le programme :

Sixième - partie transversale "diversité, parenté et unité des êtres vivants"

Objectif :

Comparaison d’êtres vivants et regroupement en fonction de caractères qu’ils partagent, avec réalisation de groupes emboîtés.

Historique :

Aux précédents travaux pratiques, on a observé une douzaine de petits animaux morts appartenant à 4 espèces différentes : pyrrhocores, cloportes, mouche bleue, tenebrion. On a fait des tas regroupant les espèces.

On a fait aussi des tas regroupant plusieurs espèces en fonction de critères : avoir des ailes (et non voler) avoir 6 pattes.

A cette séance

On ajoute le lapin, on donne d’autres critères, et on réalise des groupes emboîtés. C’est cette séquence qui est présentée ici.

Le matériel par élève :

Un carton A4 bleu. Deux cartons jaunes plus petits. 3 cartons roses encore plus petits. Des étiquettes correspondant aux critères utilisés : avoir des yeux et une bouche, avoir un squelette interne, avoir un squelette externe, avoir 6 pattes, avoir 4 pattes, avoir plus de 10 pattes. Le dessin des 5 espèces.

Mise en oeuvre :

1) Sur le carton bleu, on dispose tous les animaux : ils appartiennent à un seul groupe. Les élèves doivent choisir un critère parmi les 5 : le critère « avoir des yeux et une bouche ».

2) Puis on veut faire deux groupes. Les élèves choisissent donc le critère du squelette (explication interne et externe) et séparent les animaux en 2 tas.

On introduit les deux cartons jaunes sous les deux tas et leur critère.

3) Puis on introduit le critère du nombre de pattes.

On glisse les cartons roses sous les groupes formés.

4) L’élève réalise le schéma des groupes emboîtés sur son cahier. S’il ne réussit pas à amorcer rapidement le schéma tout seul, on lui donne un polycopié où les cartons sont dessinés : il n’a plus qu’à compléter les critères, coller les animaux et colorier les cadres.

Le coloriage est à terminer à la maison pour la majorité des élèves.

Polycopié de correction rapide pour l’élève lent :

Contacter l’auteur



Académie de Versailles Espace numérique de travail académique profsvt Site EDD de l'académie de Versailles La lithothèque de l'académie de Versailles SVT et B2i portail des applications Tice Forum national SVT
EduBaseSVT Activités pratiques Pédagogie Le site Vie Librairie de molécules Le site Planet-Terre Ressources pour les enseignants INRP
Les SVT dans l'académie de Versailles
Responsable éditorial : M. Pierre-Yves Duwoye, recteur - Responsable de la rédaction : M. Patrice Baudevin, IPR
Webmestres : Laurent Guerre et Bruno Boucher