Le logiciel HOMININES dans Google earth

En plaçant les rotations des fossiles d’Homininés dans Google earth, on donne à voir les dimensions spatiales et temporelles dans l’étude du buisson humain.

Présentation

Homininés est une banque de données utilisable dans le cadre de la classe. Il permet à l’élève de parcourir, sur une carte du monde, les sites de découverte des fossiles d’Homininés et d’analyser les données disponibles.

Cette banque de données (photos, textes, vidéos) lui permet de reconstituer progressivement les grandes étapes de l’histoire évolutive de la lignée humaine, en complétant par exemple un tableau de synthèse de ses observations.

Des rotations sur 360° de certains restes fossiles permettent de mieux les appréhender.

Le logiciel contient un outil de mesure d’angle et de distance intégré.

Le fichier kmz proposé ici est complémentaire par son approche d’Homininés.

Comme Homininés, il est organisé en deux sous-dossiers :
- un dossier Hominidés actuels, dans lequel on retrouve des données sur les grands singes. Par rapport à Homininés, le contenu est enrichi par l’accès à des vidéos en ligne qui vont permettre de voir les singes en mouvement, donc leur locomotion.


- un dossier fossiles : il y a ici plus de fossiles que dans Homininés, car nous ne sommes pas limités par le nombre de moulages auxquels nous avons accès. L’originalité est que les fossiles sont classés chronologiquement et non par espèce. L’âge du repère est celui estimé pour le fossile et non celui de l’espèce.

Chaque espèce est identifiée par un code couleur et les données sont résumées dans l’un des repères de l’espèce (pas forcément l’holotype), identifiable car figuré par un fossile et non par un point.
Les espèces présentées sont les suivantes :

Les captures d’écran ci-dessous montrent l’exemple d’Homo neanderthalensis


Les autres repères ne sont par ailleurs pas nécessairement vides mais peuvent comporter des données complémentaires sur un fossile.

On retrouvera donc dans divers repères les rotations d’Homininés.

Dans ce dossier, j’ai repris la représentation de l’extension des glaciers du Riss et du Würm, pour éventuellement faire un lien avec les changements climatiques du Quaternaire.

Utilisations avec les élèves

- Comme Homininés, ce fichier est d’abord une base de données. Il sera utilisable en classe par exemple pour compléter un tableau de synthèse sur les fossiles de la parenté humaine, tel que celui proposé ci-dessous :

Tableau L_ES_eleve
  • Pour gagner du temps, l’enseignant pourra indiquer directement les repères avec les informations de chaque espèce, facilement reconnaissables.
  • Au besoin, les fichiers kmz sont aisément modifiables : vous pouvez supprimer des repères ou en ajouter sans difficulté pour adapter le fichier à votre usage.
  • Les rotations, vidéos et images sont toutes appelées en ligne, en conséquence de quoi le fichier est relativement léger. (la contrepartie est que l’affichage peut être long). Il est donc possible de le donner aux élèves pour une exploration plus approfondie à la maison. Il y a par exemple le lien vers la visite virtuelle de la grotte de Lascaux qui peut mériter qu’on s’y attarde.

    Les vidéos sur les grands singes, longues de plusieurs minutes, pourront aussi être plutôt à regarder à la maison.
  • le fichier n’intègre pas l’outil de mesure d’Homininés : il ne permettra pas le travail de caractérisation ou de reconnaissance des fossiles. C’est aussi dans ce sens qu’ils peuvent être complémentaires.

- Ce fichier a d’abord été construit pour donner à voir :

  • la coexistence de différentes espèces de la parenté humaine à la même époque, c’est à dire le caractère buissonnant de l’évolution (d’où le nom du fichier : le buisson humain, moins porteur de représentations fausses que la lignée humaine ; lire à ce sujet : Enseigner l’évolution de la lignée humaine, le retour des "vieux démons" ?)
  • l’origine africaine et la sortie d’Afrique

C’est dans ce but que les fossiles ont été classés chronologiquement et non par espèce. En faisant afficher l’un après l’autre les fossiles en partant des plus anciens, on verra :

  • que les espèces (les couleurs) ne sont pas rassemblées et ordonnées mais qu’elles sont mélangées. Cela montre une évolution non linéaire : les espèces ne se succèdent pas dans le temps, une espèce ne remplace pas l’autre,
  • que les fossiles les plus anciens sont tous en Afrique, orientale essentiellement, puis qu’à un moment on en retrouve en Asie et en Europe.

- Il est aussi possible de ne faire afficher que les fossiles correspondant à une époque donnée, par exemple pour faire le lien avec les conditions environnementales.

Téléchargement

- Télécharger le fichier

Pour le visualiser, enregistrer le fichier puis l’ouvrir dans Google earth

- Ci-dessous, un aperçu du fichier et de ce qu’il contient.

Pour voir le fichier, il faut préalablement télécharger et installer le plug-in Google earth qui vous est proposé - le plug-in peut poser des problèmes dans Internet Explorer et vous empêcher d’afficher la suite de l’article : préférez Mozilla Firefox

Le buisson humain

Le buisson humain



Sources

Le logiciel Homininés

Fichier Lignée humaine par Ludovic Delorme (académie de Montpellier)

Les Homininés

Hominidés.com

Autres liens

- Une fiche d’aide pour utiliser Google earth sur le site de l’INRP

- de nombreuses activités (et le fichiers qui vont avec) autour des SIG sur le site de l’académie de Montpellier

- tout sur les SIG et des exemples d’utilisation (toujours avec les fichiers qui vont avec) sur le site de l’INRP

Me contacter : B. Boucher

N’hésitez pas à signaler d’éventuelles erreurs dans le fichier : les limites étant parfois floues entre les espèces et variant selon les auteurs, il est difficile de s’y retrouver.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)