DrosoSimul Etude de croisements de drosophiles en TS

DrosoSimul est un logiciel libre permettant de choisir des croisements de Drosophiles, d’observer leurs descendants et donc de mettre en évidence les lois de l’hérédité. Utilisable notamment en terminale S pour la diversification génétique lors de la reproduction sexuée.

Présentation

DrosoSimul permet de choisir les caractères / allèles d’un couple de Drosophiles puis d’observer le résultat de ce croisement (F1) et d’un croisement test (test-cross). Les résultats sont donnés en pourcentage des différents phénotypes et chaque type de Drosophile est illustré.

Programme de Terminale S

Thème 1A1 Le brassage génétique et sa contribution à la diversité génétique
La méiose est la succession de deux divisions cellulaires
précédée comme
toute division d’un doublement de la quantité d’ADN (réplication). Dans son
schéma général, elle produit quatre cellules haploïdes à partir d’une cellule
diploïde.
Au cours de la méiose, des échanges de fragments de chromatides
(crossing-over ou enjambement) se produisent entre chromosomes
homologues d’une même paire.
Les chromosomes ainsi remaniés subissent un brassage
interchromosomique
résultant de la migration aléatoire des chromosomes
homologues lors de la 1ère division de méiose. Une diversité potentiellement
infinie de gamètes est ainsi produite.

Les plus du logiciel

Capture d’écran de la page d’accueil du logiciel

- L’interprétation des résultats n’est pas fournie, elle nécessite un raisonnement à part.

- Mono- ou di-hybridisme : deux caractères au maximum peuvent être sélectionnés.

- Logiciel adapté pour la réforme 2010 des programmes.

- Navigation possible sur un smartphone (privilégier le mode paysage).

- Choix possibles en mode standard : ailes vestigiales, corps ébène, yeux bruns, yeux rouge vif (cn ou sc).

- Des informations complémentaires sont disponibles : notamment un glossaire, l’intérêt scientifique de l’étude des Drosophiles et leur carte génétique.

- Un niveau spécialiste permet d’augmenter si nécessaire le réalisme de la simulation (distinction des parents mâle et femelle, choix parmi plus de gènes).

Exemples d’utilisation

Mise en évidence d’un brassage inter-chromosomique lors de la méiose (TS)

Il suffit de donner comme consigne d’interpréter les résultats du croisement de drosophiles dont on s’intéresse à deux caractères (portés chacun par une paire de chromosomes différents).

Par exemple : ailes vestigiales et corps ébène, ou ailes vestigiales et yeux rouge vif (sc).

Activité sur le brassage interchromosomique
Mise en évidence d’un brassage intra-chromosomique lors de la méiose (TS)

Il suffit de donner comme consigne d’interpréter les résultats du croisement de drosophiles dont on s’intéresse à deux caractères (portés par une même paire de chromosomes homologues).

Par exemple : ailes vestigiales et yeux rouge vif (cn), ou corps ébène et yeux rouge vif (sc).

Autres possibilités

Hérédité liée au sexe :
Il faut passer en mode spécialiste et étudier par exemple la transmission du caractère yeux blancs (w), présent sur le chromosome X.

Complexité de la relation génotype-phénotype :
L’étude des gènes sc, cn et bw, modifiant la couleur de l’œil, permet de montrer qu’il n’y a pas toujours de relation simple entre gène et caractère.

Installation

- Ce logiciel ne nécessite pas d’installation : récupérez le fichier zip et décompressez-le où vous voulez, puis utilisez un navigateur internet pour vous rendre sur la 1ère page (index.html).

- Il peut également être intégré à n’importe quel site internet ou logiciel libre.

- Il est aussi possible de l’utiliser directement en ligne sur ce site.

Voir en ligne : l’interface initiale de Michel Racine qui a permis la réalisation de DrosoSimul

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)