Pasteur vs Koch : participez à la compétition entre 2 grands chercheurs

Pédagogie différenciée et extraclasse Accompagnement personnalisé pour les lycéens autour de la controverse entre Pasteur et Koch sur la vaccination

De la seconde à la terminale S, on découvre peu à peu la démarche scientifique expérimentale et il faut la mettre en œuvre à l’épreuve d’évaluation des compétences expérimentales du Bac scientifique notamment. Il faut savoir concevoir une stratégie expérimentale, mettre en pratique un protocole, communiquer des résultats expérimentaux et les exploiter, pour résoudre un problème. Ce parcours à distance « extraclasse » permet de comprendre ou de vérifier l’acquisition des différentes compétences associées à cette épreuve de Bac.


La DANE de l’académie de Versailles s’est lancée dans une expérimentation autour d’une plateforme en ligne pour faire travailler les élèves. Cette plateforme ELEA, moodle ludifié et évolutif, est un outil très performant pour pratiquer la différenciation pédagogique, car elle permet de construire des parcours complets accessibles de n’importe où (ordinateur personnel, de l’établissement, tablettes, ...), qui peuvent être différenciés en fonction des réponses données par les élèves, avec une identification et un traitement des résultats individuels.

Objectif du parcours pour les professeurs expérimentateurs :
L’objectif de cette expérimentation est de tester un dispositif de pédagogie différenciée en dehors de la classe autour de l’étude d’une controverse entre deux grands scientifiques, autour de la vaccination. Il s’agira aussi d’évaluer la pertinence du dispositif, ses plus-values, mais également de montrer quelles sont les difficultés que l’on peut rencontrer dans ce type de démarche.
Objectif du parcours pour les élèves :
Acquérir des compétences scientifiques.
Modalités du parcours :
Accompagnement Personnalisé pour les lycéens, en dehors de la classe ("extraclasse"), autour de la controverse entre Pasteur et Koch sur la vaccination.
- Des parcours différenciés : à chaque étape, il faut choisir entre les niveaux 1 à 3 représentés par les trois âges de Pasteur. En fonction du niveau choisi par l’élève, le parcours n’est pas le même, plus ou moins guidé.
- Une carte de progression : il est possible de suivre l’état de sa progression grâce à la carte interactive.

- Des rendus de devoir : suite aux différents parcours plus ou moins guidés, l’élève peut rendre son travail, sous forme écrite ou audio.
- Des exercices variés : QCM, associations, jeux, ...
- Des vidéos méthodologiques : plusieurs vidéos présentent les méthodes pour communiquer.

Présentation vidéo du parcours proposé aux élèves sur ELEA :

Professeurs expérimentateurs et concepteurs du parcours :

  • Laurent GUERRE, au lycée Galilée à CERGY (95).
  • Bruno BOUCHER, au lycée C. Claudel, à VAUREAL (95).
COMPÉTENCES
L’évaluation des compétences expérimentales, partie pratique de l’épreuve de SVT de la série S au baccalauréat, évalue la maîtrise de capacités et d’attitudes spécifiques travaillées en travaux pratiques. Les situations d’évaluation s’inscrivent dans le cadre d’un problème ou d’une question scientifique à résoudre mais sans chercher à évaluer la restitution de connaissances scientifiques, largement prise en compte à l’écrit. L’autonomie des élèves est davantage sollicitée. Elle s’exerce dans la conception de stratégies de résolution, la mise en oeuvre d’un protocole de résolution et la communication des résultats, mais aussi dans l’organisation de sa pensée et de son travail. L’ECE, moment d’évaluation de la maîtrise des compétences expérimentales, ne se confond pas avec les travaux pratiques (TP), moments de construction progressive, d’une part, de certaines notions du programme, d’autre part, des capacités et des attitudes attendues en SVT. Tout au long du lycée, dans le prolongement du collège, il s’agit de former les élèves dans le sens de tous les aspects de la démarche expérimentale permettant la réussite de cette épreuve qui privilégie l’initiative et l’autonomie. Il n’est ni nécessaire ni souhaitable d’en utiliser forcément la forme. (Ressources eduscol, mars 2015)
Outils numériques et ressources

Déroulement global de la séquence

Déroulement détaillé de la séquence

Présentation de la controverse

Grâce à une image active intégrée à la plateforme, des données historiques sur la maladie du charbon et la controverse entre Pasteur et Koch, ainsi que des ressources sont proposées pour commencer. Un jeu du millionnaire permet de vérifier que tout a été bien cerné par l’élève.

Jeu du millionnaire

Etape 1 : Concevoir une stratégie pour résoudre le problème

A la recherche d’un vaccin, on veut vérifier avec Pasteur que l’exposition a une souche atténuée de la bactérie protège de la maladie

Pasteur suppose que les moutons qui survivent naturellement dans les troupeaux ont acquis une immunité qui résulte d’une contamination préalable par la nourriture souillée par la bactérie. Pour le vérifier, on dispose de 50 moutons et d’une variété atténuée (qui n’a plus d’effet pathogène, diminuée, amoindrie) de la bactérie. Il faut trouver une stratégie de résolution réaliste permettant de vérifier l’hypothèse et ses conséquences.

Une mise en garde est formulée : Attention, les partisans de Koch vous attendent au tournant, prêts à faire une critique en règle de vos travaux, dire qu’ils n’ont pas de valeur, qu’ils sont naïfs et qu’ils provoquent le désarroi ... Soyez donc précis et rigoureux !

Une aide facultative est proposée pour la stratégie (ce que je fais, comment je le fais et ce que j’attends).

Différents niveaux d’aides sont alors proposés à l’élève, en fonction de sa pratique, pour réfléchir à sa stratégie.

Choix du niveau

En fonction de sa réponse, l’élève ne se voit pas proposé les mêmes exercices. Pa exemple, si sa pratique est limitée, il se voit proposé des QCM, suivis de feedbacks qui vont l’aider à décortiquer les différents aspects de la stratégie. Si sa pratique est déjà régulière, il ira directement à la présentation de sa stratégie. Si sa pratique est intermédiaire, il sera aidé, mais moins que le débutant.

C’est le module Leçon du moodle ELEA qui permet de construire ces séquences différenciées, en fonction des réponses des élèves.

A l’issue de cette première étape, il pourra proposer oralement (comme le jour de l’examen), sa stratégie. Le professeur, véritable tuteur, pourra écouter et corriger si nécessaire sa prestation.

Enregistrement de la stratégie

La plateforme permet de bloquer certaines activités si d’autres n’ont pas été réalisées avant.

Non disponible, à moins que l’activité x soit marquée comme achevée

Etape 2 : Mettre en oeuvre un protocole expérimental

Un jeu en html5 permet à l’élève de simuler l’expérience de Pasteur en 1881.

Le jeu est construit en 3 étapes :

  • préparation des souches nécessaires
  • inoculation de la souche atténuée
  • inoculation de la souche virulente

Le jeu prend quelques libertés par rapport à l’expérience de Pasteur, pour simplifier.
Il ne s’agit pas que de jouer puisqu’il s’agit à chaque étape de réfléchir à ce qu’on fait : de quelles préparations va-t-on avoir besoin ?, à combien de moutons faut-il inoculer les souches ?
En fonction de ce qui est fait, des messages valident ou non les choix qui ont été faits.

Proposer ainsi un jeu dans le parcours était une façon de pousser plus loin la ludification. Mais il n’est évidemment pas obligatoire d’aller jusque là pour concevoir un parcours.
Le jeu proposé ici a été construit à l’aide d’un logiciel puis exporté en html5, ce qui a permis son intégration dans la plate forme, de la même manière qu’une image active.

Le résultat peut ensuite être analysé par l’élève, via un QCM.

Le résultat
Une question

Etape 3 : Communiquer des résultats

Une mise en garde est formulée : Attention ! Vos adversaires attendent de savoir ce que vous avez obtenu, pour chercher vos erreurs et montrer que vous vous êtes fourvoyé. Présentez les résultats obtenus de la façon pertinente pour être inattaquable !

Là aussi, le module "Leçon" prend toute sa place pour différencier les parcours des élèves.

Différenciation du parcours

Pour préparer leur communication des résultats, les élèves les plus fragiles se voient proposer de courtes vidéos leur présentant les principaux modes de communication en SVT et les modalités pour les réussir. Alors que les élèves les plus avancés se voient proposer directement de communiquer leurs résultats, avec le module "rendu de devoir".

Rendu de devoir

Etape 4 : Exploiter les résultats obtenus pour répondre au problème

Une mise en garde est formulée : Attention, les partisans de Koch vous attendent au tournant, prêts à faire une critique en règle de vos travaux, dire qu’ils n’ont pas de valeur, qu’ils sont naïfs et qu’ils provoquent le désarroi ... Soyez donc précis et rigoureux !

Grâce à la communication pertinente des résultats, l’élève est maintenant capable d’exploiter les résultats expérimentaux pour essayer de conforter l’hypothèse de départ. Une aide facultative pour cette exploitation est proposée.

Là aussi, le module "Leçon" prend toute sa place pour différencier les parcours des élèves.

Différenciation des parcours

Des tests de nature variée permettront à ceux qui souhaitent être guidés de réussir à exploiter les résultats, alors que les plus avancés pourront simplement rendre leur devoir. Le professeur "tuteur" pourra annoter le devoir et faire des commentaires qui l’élève pourra consulter.

Aide pour l’exploitation
Rendu de devoir

Bilan du parcours

Un bilan du parcours est alors proposé autour de quelques idées fortes à mémoriser pour réussir sa démarche scientifique expérimentale, ainsi qu’une réflexion sur la véritable justification d’une telle controverse entre les deux scientifiques.

Une controverse justifiée ?

Evaluation des élèves

La plateforme ELEA permet d’attribuer des badges pour chacun des niveaux franchis pas les élèves.

Les 4 badges à acquérir

La plateforme ELEA permet également de connaitre pour chaque élève, la durée du travail fourni, le score obtenu à chacun des exercices et le nombre de tentatives réalisées.

Résultats individuels
Résultats individuels (suite)

ANALYSE ET EVALUATION DU DISPOSITIF
Plus-values dégagées La plateforme ELEA est vraiment un outil facilitateur et ludificateur pour pratiquer la pédagogie différenciée avec les élèves. Le module "Leçon" permet de construire autant de parcours différents souhaités, ayant des niveaux adaptés. En fonction de la réponse donnée à une première question par l’élève, il bifurque vers un parcours adapté à son niveau et fini par retrouver les autres élèves au niveau du bilan et du rendu de devoir. Il se retrouve donc au bout d’un moment dans le parcours au même niveau que les autres élèves, mais après avoir suivi une progression adaptée.
Par ailleurs, il lui est possible de rendre son travail sous forme écrite, mais aussi sous forme audio, ce qui diversifie les approches et augmente sa motivation.
Dans ce parcours "extraclasse", le professeur est un véritable tuteur qui peut aider l’élève à chaque étape en lui envoyant des commentaires sur ses travaux et en paramétrant des feedbacks adaptés, en fonction de ses réponses dans les tests proposés. Il n’a pas besoin d’être physiquement présent dans une salle de cours et ce parcours peut-être réalisé au CDi ou à la maison, mais aussi ponctuellement en séance d’accompagnement personnalisé.
La contextualisation autour d’une controverse scientifique historique et l’acquisition de badges permet de ludifier le travail réalisé et accentue la motivation de l’élève.
Difficultés rencontrées Le fait de faire des extraclasses rend le tutorat du professeur chronophage à l’extérieur de la classe, via la plateforme. De plus, les échanges sont moins efficaces que lors d’un dialogue direct, en présentiel, mais ils sont plus synthétiques.
L’ergonomie de la plateforme trouve parfois ses limites et les élèves peuvent parfois se retrouver bloqués techniquement (par exemple pour l’enregistrement audio) et ne plus pouvoir avancer seul ou avec le tutorat à distance.
Les limites sont aussi du côté professeur, le module Leçon n’étant pas le plus simple à utiliser sur la plate forme.
Pistes d’amélioration Comme le tutorat à distance trouve ses limites, particulièrement pour les secondes, il serait souhaitable d’articuler cette extraclasse avec quelques séances d’accompagnement personnalisé en présentiel, pour optimiser les remédiations et débloquer certains élèves.
Pour aller plus loin dans la différenciation pédagogique :
- Une conférence de consensus du Cnesco intitulée : "Différenciation pédagogique : comment adapter l’enseignement pour la réussite de tous les élèves ?" (mars 2017).

Une lecture conseillée pour bien appréhender la controverse scientifique :
- "Pasteur et Koch, un duel de géants dans le monde des microbes" (Annick Perrot, Maxime Schwartz, éditions Odile Jacob).

Voir en ligne : Faire une demande pour pouvoir consulter le parcours sur ELEA

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)